Pascal Nouma : "Chewbacca, il a du style"

le
0
Pascal Nouma : "Chewbacca, il a du style"
Pascal Nouma : "Chewbacca, il a du style"

Alors que des tentes fleurissent devant les cinémas, que des cosplayeurs circulent dans les rues, qu'Harrison Ford et Chewbacca "reviennent à la maison", Pascal Nouma raconte son Star Wars. Le Turc. Celui dont on n'a pas vraiment entendu parler ici en France. Mais aussi sa vision des œuvres de George Lucas.

Tu les as vus les Star Wars américains ? Ouais, je les ai vus. Je suis un grand fan de cinéma. Mais je n'ai vu que les trois premiers. Et je dois aussi avouer que je ne suis pas hyper fan. Ça m'intéresse mais je préfère les voir en DVD qu'au cinéma en tout cas. Je n'étais pas encore né quand ils sont sortis au cinéma. Tout le monde fait une fixette sur certains films mais moi je préfère attendre que la vague passe et apprécier les choses après. J'ai pas eu le temps de voir les nouveaux. Pourquoi ? Je n'en sais rien. Mais comme j'habite en Turquie, les sous-titrages turcs, c'est difficile pour moi. Et puis, ils ne sont pas toujours bien faits surtout.

Quand t'as joué dans le Star Wars turc, tu t'en es inspiré du coup ? Ouais bien sûr, mais bon on n'avait pas tout à fait les mêmes moyens. Il faut le regarder pour comprendre : les effets spéciaux n'étaient pas les mêmes. Je pense en tout cas que les acteurs du Star Wars américain ont dû prendre bien plus de plaisir que moi. J'en ai pris, c'était marrant à jouer. Mais c'est tellement dur de jouer devant un fond vert…

Il faut imaginer tout le décor, les vaisseaux, certains personnages... Exactement, et c'est vraiment impossible à faire.

En plus, l'histoire du Star Wars turc n'a rien à voir avec la version américaine, non ? Absolument. Rien à voir. En fait, ils avaient fait un premier épisode dans les années 80, un film sur l'espace. Je crois que c'est l'histoire de mecs qui veulent aller sur la lune mais qui échouent. Et ils oublient une personne sur la lune. Et dans celui dans lequel je joue, on va avec d'autres astronautes pour aller chercher ce mec. Rien à voir avec Star Wars donc.

Pas de combat au sabre laser ? Non, on tombe sur des extra-terrestres, mais rien de fou sinon. C'est gentil. Il n'y a pas de batailles de vaisseaux, ou autre. Enfin, très peu.

Et toi, ton rôle dans le film, c'est quoi ? Je suis un astronaute qui fait partie d'Armageddon en gros. Je fais partie du groupe de personnes qui vont sur l'espace pour aller chercher le mec qu'ils ont oublié des années avant.

[DIV…










Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant