Pascal Martinot-Lagarde : " Une médaille de perdue "

le
0
Pascal Martinot-Lagarde : " Une médaille de perdue "
Pascal Martinot-Lagarde : " Une médaille de perdue "

« Je tombe dans mes starting-blocks au début. Ce ne sont pas les mêmes qu'en France, où j'étais réglé pour mon passage de huit à sept appuis entre le départ et le premier obstacle. J'ai voulu faire un changement de dernière minute parce que les blocks ne me convenaient pas, et malheureusement, je suis tombé sur mes premiers appuis expliquait Pascal Martinot-Lagarde. J'ai donné le maximum de moi-même pour rapporter l'or à la France, mais une telle erreur est irrattrapable. La jeunesse n'est pas une excuse à la performance, il faut prendre tout ce qu'il y a à apprendre. Quand on voit que l'or se gagne au niveau de mon record, et que j'étais en grande forme? Pour moi, c'est une médaille de perdue !  J'aurai une revanche à prendre la prochaine fois. A Zurich, j'aurai quarante mètres de plus pour me rattraper en cas d'erreur, mais de toutes façons, je ne compte pas en faire ! »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant