Pas un chantier en défense pour Christophe Jallet

le
0

Interrogé samedi en conférence de presse, Christophe Jallet, le latéral droit de l'OL, est notamment revenu sur certaines limites affichées par la défense des Bleus. Mais il n'est pas question de parler de chantier pour autant.

Christophe Jallet, comment vous sentez-vous après la victoire de vendredi soir contre les Pays-Bas ?
Je me sens très bien ici. C’est une chance pour moi d’être là, de me montrer à 200%. Mais aucune place n’est garantie pour personne. Pour moi, c’est un éternel recommencement. Il faudra se montrer sous son meilleur joueur en club et attendre la décision en mai. On verra à ce moment-là. Certains ont peut-être plus d’avance mais pas moi.

Vous êtes notamment en concurrence avec Bacary Sagna. Comment vous situez-vous par rapport à lui ?
On a tous des qualités différentes. Peu importe le style que l’on nous approprie. J’ai cette envie d’aller vers l’avant et c’est parfois au détriment du côté défensif. Il y a des matchs où il faut davantage se concentrer derrière.

La défense n’a pas forcément été au niveau face aux Néerlandais. Que vous inspire ce chantier ?
Ce n’est pas un chantier. Ce sont deux coups de pied arrêtés. Si on avait totalement sombré, j’aurais pu dire oui. Ces deux coups de pied sont des détails qui sont largement perfectibles. Ce sont des phases arrêtées. C’est une question de concentration. Ce n’est pas inquiétant, c’est une alerte. Sans frais, puisque l’on a réussi à reprendre l’avantage. C’est mieux d’avoir fait ces erreurs hier que dans deux mois.

Quel a été le discours de Didier Deschamps ?
Le sélectionneur nous a remis les idées en place. On n’avait pas besoin qu’il nous le dise, mais ça fait du bien de l’entendre. Après avoir mené 2-0 à l’extérieur sans avoir quasiment concédé d’occasion en première mi-temps, c’était vraiment très dommage de se faire rejoindre au score. Il faut appuyer là où ça fait mal quand on le mérite. Et plus on s’approche de l’échéance, moins on a le droit à l’erreur.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant