Pas toujours simple de prendre des vacances chez Toyota

le
2
Pas toujours simple de prendre des vacances chez Toyota
Pas toujours simple de prendre des vacances chez Toyota

Pas facile, visiblement, de prendre des vacances lorsqu'on prend du galon dans une entreprise japonaise. C'est la confidence faite dimanche matin sur RTL par Didier Leroy. Ce Français de 57 ans, qui est entré chez Toyota en 1998 après avoir entamé sa carrière dans l'industrie automobile chez Renault, a été nommé, début mars, au poste très prestigieux de vice-président exécutif de Toyota, le premier constructeur mondial. Ils sont six à occuper ce poste. Et Didier Leroy est le premier étranger à atteindre un tel niveau de responsabilité au sein du géant nippon de l'automobile.

Diplômé de l'école d'ingénieur de Nancy, Didier Leroy a gravi les échelons un à un chez Toyota. Mais ce ne fut pas sans quelques «discussions un peu sévères» avec ses patrons pour obtenir des vacances selon des critères dits européens. Le Français a confié dimanche qu'à son arrivée dans l'entreprise, il n'avait pas été simple de le faire accepter à sa nouvelle hiérarchie. «Ma femme est prof, à partir de ce moment-là même si mes enfants sont grands aujourd'hui, je prends des périodes de vacances pendant les vacances scolaires.» Un discours qui ne fût pas du goût, apparemment, des supérieurs de Didier Leroy.

«Je ne me suis pas écrasé»

Si en France la durée légale des congés payés est de 30 jours ouvrables par an (soit cinq semaines), au Japon - même si ça n'est pas forcément le bagne d'y travailler -, la réglementation n'est pas la même. Au pays du soleil levant, la durée légale des congés payés est de 10 à 20 jours par an, selon l'ancienneté du salarié, sachant que seules les personnes travaillant dans le pays depuis au moins six mois et pendant plus de 80 % de leur temps y ont droit.

«Je ne me suis pas écrasé simplement sous le prétexte qu'ils voulaient que je respecte un certain nombre de règles. On est parti du principe que je prends les mêmes vacances que n'importe quelle ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • CYDONIA le dimanche 15 mar 2015 à 18:26

    Attention à l'image véhiculée du français qui ne pense qu'aux vacances...

  • guyguy18 le dimanche 15 mar 2015 à 18:18

    Au Japon,l'etat veux OBLIGER les travailleurs à prendre au moins 5 jours de congé par an.Trouvez l'erreur en France.