"Pas question" de dénaturer l'article 2 de la loi Travail-Le Foll

le
3
    PARIS, 25 mai (Reuters) - "Il n'est pas question de revenir 
sur les principes de  l'article 2" du projet de loi Travail, 
élément-clé du texte controversé à l'origine d'une vague de 
protestation sociale en France, a déclaré mercredi le 
porte-parole du gouvernement.  
    Stéphane Le Foll est intervenu lors du compte rendu du 
conseil des ministres après que le président du groupe 
socialiste à l'Assemblée nationale, Bruno Le Roux, a fait des 
déclarations allant dans le sens d'une modification.      
    Ce très long article réécrit les dispositions du Code du 
travail relatives à la durée et l'organisation du travail et 
donne la primauté à la négociation d'entreprise, pour adapter 
ces règles au plus près des réalités économiques du terrain. 
    Bruno Le Roux a déclaré mercredi qu'il souhaitait une 
réécriture de l'article 2. 
    "Je souhaite qu'il y ait une possibilité que la branche 
donne un avis a priori (et non a posteriori-NDLR) sur l'accord 
d'entreprise", a-t-il déclaré à la Chaîne parlementaire-LCP. 
"C'est ce qui est demandé par de nombreux syndicats". 
 
 (Elizabeth Pineau et Jean-Baptiste Vey, édité par Yves 
Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M5721895 le mercredi 25 mai 2016 à 13:19

    Leroux où je mouille donc je recule..

  • phili646 le mercredi 25 mai 2016 à 13:19

    "Il n'est pas question de revenir sur les principes de l'article 2" du projet de loi Travail, voila ce que déclare Le Foll. On en reparle ce soir ou demain ?

  • phili646 le mercredi 25 mai 2016 à 13:17

    Bruno Le roux, nouveau frondeur ?