Pas moins de rhumes avec la vitamine D

le
0
Contrairement à ce qu'avançaient de récents travaux, il semblerait que la «vitamine du soleil» n'ait pas d'effet protecteur contre ce type d'infections. Elle reste néanmoins utile pour d'autres raisons.

Si l'on connaissait jusqu'à présent le rôle positif de la vitamine D dans le maintien d'une bonne santé osseuse, ces derniers mois ladite vitamine a également suscité l'intérêt dans la prévention des infections des voies respiratoires hautes, plus communément appelées rhume. Certains scientifiques prêtaient à cette vitamine, qui a la singularité d'être à la fois apportée par l'alimentation et synthétisée par l'organisme suite à l'exposition solaire, un rôle d'activateur du système immunitaire. Des présomptions déçues par les résultats d'une récente étude néo-zélandaise publiée dans le dernier numéro du Journal of the American Medical Association (JAMA).

Le but de l'équipe du professeur David Murdoch de l'université de Christchurch était de vérifier l'hypothèse selon laquelle il existerait une association inversement proportionnelle entre le taux sanguin de vitamine D et l'incidence et la gravité des épisodes de rhume. L'étude, conduite entre fév

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant