Pas encore de Rafale pour le Brésil

le
0
Cyril Cosmao
Cyril Cosmao

(lerevenu.com) - Une fois de plus, ceux qui s'attendaient à l'annonce de la signature de la commande de 36 Rafale à Dassault Aviation, à l'occasion de la visite officielle à Paris de la présidente brésilienne, en auront été pour leurs frais.

«La baisse de nos recettes budgétaires s'est interrompue, donc nous voyons venir une sorte de reprise, mais nous devons toutefois nous montrer très prudents avant de prendre des décisions impliquant d'importantes dépenses», a-t-elle expliqué mardi, lors d'une conférence de presse à Paris, aux côtés du président François Hollande.

La Bourse, il est vrai, n'y croyait pas trop. Les titres des deux équipementiers défense de la cote, Thales, qui fournit l'électronique de bord et Safran, la motorisation du Rafale, ont à peine varié en une semaine. 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant