Pas de véhicules polluants en ville : une réalité dans 182 villes de l'UE

le
0
Pas de véhicules polluants en ville : une réalité dans 182 villes de l'UE
Pas de véhicules polluants en ville : une réalité dans 182 villes de l'UE

(AFP) - Les pays nordiques ont été les premiers dès 2006 à interdire les vieux véhicules les plus polluants des centres-villes, suivis par huit autres pays, soit un total de 182 villes, alors qu'en France on peine à démarrer un projet test dans le même sens.

"L'Allemagne a commencé en 2009 avec 35 villes et aujourd'hui il y en a 56, il y a même une zone de faibles émissions dans toute la vallée de la Ruhr", explique à l'AFP Joëlle Colosio, chef du service de la qualité de l'air à l'Agence pour l'environnement et la maîtrise de l'énergie (Ademe).

Les deux dernières à avoir rejoint le mouvement sont Lisbonne et Prague.

Chaque ville a mis en place un dispositif à sa manière. En Allemagne dès le départ tous les types de véhicules (poids-lourds, bus, véhicules utilitaires légers, voitures particulières et motos) étaient visés avec une période d'adaptation de six mois à deux ans selon les cas.

A Londres, le dispositif s'applique à toute l'agglomération mais ne concerne que les camions, camionnettes et mini-bus, les voitures particulières restant exclues.

En Italie, la zone de restriction de circulation pour les véhicules polluants n'est active qu'en hiver et les conditions de cette interdiction évoluent en fonction de la météo.

Les villes adeptes du dispositif de limitation de la circulation ont adopté la classification basée sur les normes européennes Euro qui définissent des valeurs d'émissions de polluants atmosphériques des moteurs à essence, diesel ou GPL sur le principe de "plus le véhicule est récent, plus il est propre". Cela permet une mise en place graduelle avec en priorité l'interdiction en ville des véhicules diesel d'avant 1993 (Euro1) jusqu'à Euro5 concernant ceux mis en circulation avant 2009.

La Suède a retenu la norme Euro3 et donc seules les voitures diesel d'avant 2000 ne rentrent pas dans les villes.

En général, l'Etat fixe un cadre global avec des référentiels, comme les pastilles de couleur pour les véhicules en Allemagne, mais les collectivités, elles, choisissent le périmètre géographique.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant