Pas de train sur la ligne parisienne du RER B

le
0

PARIS (Reuters) - Les conducteurs de la ligne parisienne du RER B ont exercé mardi leur droit de retrait en raison d'une suspicion d'amiante sur certains trains, provoquant de fortes perturbations sur l'ensemble de la ligne.

Aucun train n'a circulé entre 05h30 et 07h30 sur cette ligne qui dessert l'aéroport Charles-de-Gaulle, Mitry-Claye, Robinson et Saint-Rémy-les-Chevreuse, une situation qui devait durer jusqu'à 16h00 . Ensuite, la direction prévoit de faire rouler un train sur deux.

"Pas justifié" selon la RATP, ce mouvement des conducteurs du RER B fait suite à la découverte en septembre de poussières d'amiante, un matériau cancérigène, sur plusieurs trains.

Les conducteurs, qui craignent que de l'amiante ne soit présente sur d'autres rames, évoquent un "risque" pour leur santé et celle des voyageurs.

"Nous demandons une analyse globale sur l'ensemble des trains", a dit à Reuters Patrick Sivadier, délégué syndical de la ligne B chez Sud-RATP.

La RATP précise que 13 rames ont été immobilisées depuis septembre en raison d'une suspicion de poussières d'amiante et qu'elles seront toutes nettoyées dans les deux à trois mois à venir. La direction ajoute que sur une quarantaine de mesures d'air ambiant réalisées seule une s'est révélée positive, "à des niveaux très inférieurs aux normes".

"Pour nous, il n'y a pas de danger grave et imminent qui nécessite un retrait", a dit à Reuters Cyril Condé, directeur du département RER à la RATP.

Chine Labbé, édité par Patrick Vignal

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant