Pas de "solution magique" contre le chômage, estime Hollande

le
0

PARIS, 4 mars (Reuters) - Il n'existe pas de "solution magique" contre le chômage, comme la mise en place d'un contrat unique pour toutes les embauches, a estimé François Hollande dans un entretien publié mercredi par Le Parisien. "Le contrat unique pourrait être une formule. Mais de quoi s'agirait-il?", s'est interrogé le président français, pour qui un tel dispositif ouvrirait beaucoup de questions sans réponse. "Il n'y a pas de solution magique", a-t-il tranché, ajoutant néanmoins qu'il avait chargé le gouvernement de plancher sur les moyens d'encourager les embauches dans les petites entreprises en donnant à ces dernières "plus de facilité et plus de souplesse" Mais pour le chef de l'Etat, seule la reprise de l'activité permettra de changer la donne. "Il n'y aura de l'emploi que s'il y a de la croissance: il n'y a pas d'autre façon de faire", a estimé François Hollande, pour qui "la reprise est là" mais dépendra en partie de la cohésion nationale et de la confiance des acteurs économiques dans le pays. François Hollande avait promis, en vain, d'inverser la courbe du chômage à la fin de 2013. En janvier, le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A (sans aucune activité) a reculé de 0,5% en France. Le président a répété devant les lecteurs du Parisien qu'il ne se représenterait pas en 2017 s'il échouait à redresser le pays même s'il n'était pas dans "l'obsession" de la présidentielle. "Je ne chercherai aucune excuse", a-t-il assuré. "Dans n'importe quelle organisation, si on n'a pas réussi au bout de cinq ans, on ne vous garde pas à la tête". (Julien Ponthus, édité par Benoît Van Overstraeten)
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant