Pas de signe probant d'une alternance à Pyongyang, selon les USA

le
0

WASHINGTON, 12 octobre (Reuters) - Les Etats-Unis n'ont relevé aucun signe probant d'un changement à la tête de la Corée du Nord, dont la presse n'a pas montré Kim Jong-un depuis plusieurs semaines, a annoncé dimanche Susan Rice, conseillère à la Sécurité intérieure. "Evidemment, nous observons attentivement ce qui se passe en Corée du Nord. Nous n'avons pas à ce stade d'indication d'un transfert de pouvoir (...) que nous puissions considéré comme définitif et nous restons attentifs", a-t-elle déclaré devant les caméras de NBC. Les médias nord-coréens, qui tiennent habituellement la chronique très détaillée de ses faits et gestes, n'ont signalé aucune apparition publique du dirigeant nord-coréen depuis le concert auquel il a assisté le 3 septembre en compagnie de son épouse et cette absence prolongée alimente les rumeurs de révolution de palais. Selon une source proche du pouvoir nord-coréen et de Pékin, allié le plus proche de Pyongyang, Kim Jong-un serait en fait en convalescence après s'être blessé à une jambe en assistant à des manoeuvres militaires. ID:nL6N0S5184 (Jim Loney, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant