Pas de sentiment pour Arsène Wenger

le
0
Pas de sentiment pour Arsène Wenger
Pas de sentiment pour Arsène Wenger
Arsène Wenger, le manager d'Arsenal, livre ses impressions avant le choc de mercredi soir contre Monaco (8emes de finale aller de la Ligue des Champions), l'un de ses anciens clubs. Après avoir passé sept saisons sur le banc de l'ASM, le technicien alsacien n'a pas l'intention de faire de sentiment. Il n'est pas question de sous-estimer les coéquipiers de Dimitar Berbatov.

Arsène Wenger, que vous inspirent les retrouvailles avec l'ASM ?
C'était le début de ma carrière (ndlr : entre 1987 et 1994). Je ne savais pas combien de temps j'allais être dans le métier et où j'allais être. C'était ma première chance d'être dans un grand club. J'étais très jeune et vous êtes toujours reconnaissant pour une telle opportunité.

Quel regard portez-vous sur cette double confrontation ?
C'est très intéressant. Je suis content de voir Monaco de retour au top niveau. C'est une bonne équipe, mais je suis le manager d'Arsenal depuis dix-huit ans et je suis uniquement concentré sur le fait de nous qualifier pour les quarts de finale.

« Très forts sur les contre-attaques »

Que pensez-vous du retour au premier plan du club de la Principauté, qui s'est tout de même séparé de James Rodriguez et de Radamel Falcao ?
Ils ont beaucoup investi dans l'équipe qui était en deuxième division. C'était pour retrouver la Ligue 1 et la Ligue des Champions. Maintenant, ils sont dans la deuxième phase d'un processus. Ils doivent respecter le fair-play financier et ils sont davantage sur une stratégie basée sur les jeunes.

Craignez-vous cette formation monégasque ?
Monaco a pris onze points lors de la phase de poules, en marquant quatre buts et en encaissant un. L'équipe défend bien et c'est ce qu'ils vont certainement essayer de faire mercredi. Ils sont aussi très forts sur les contre-attaques. Ils sont rapides en transition. Voilà, ce que l'on attend d'eux.

 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant