Pas de risque sanitaire avec les OGM en Europe

le
0
INTERVIEW - Catherine Geslain-Lanéelle, directrice de l'Agence européenne de sécurité des aliments (Efsa), défend son bilan et répond à ses détracteurs.

À Parme

L'Agence européenne de sécurité des aliments (Efsa) qui fête cette semaine ses 10 ans, a été créée en 2002, au lendemain de la crise de la vache folle, pour mettre la science au c½ur de l'évaluation des aliments consommés dans l'Union européenne par les hommes ou les animaux d'élevage. Basée à Parme (Italie), l'Efsa est pourtant critiquée, notamment par certaines ONG, pour son «manque d'impartialité», son «opacité»ou ses «lacunes», en particulier depuis la publication, il y a deux mois, de la fameuse étude Séralini sur les OGM. Sa directrice exécutive, la Française Catherine Geslain-Lanéelle, rejette ces accusations en bloc.

LE FIGARO.- Le Pr Séralini, auteur de l'étude controversée sur la dangerosité du maïs transgénique NK 603, qui a fait sensation, accuse l'Efsa...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant