Pas de retour de la prime à la casse pour l'automobile

le
3
Pas de retour de la prime à la casse pour l'automobile
Pas de retour de la prime à la casse pour l'automobile

PARIS (Reuters) - Le plan de soutien au secteur automobile que présentera le gouvernement français avant la fin du mois ne comportera pas le retour de la prime à la casse, a déclaré mercredi le ministre du Travail.

"Non, je ne le pense pas", a répondu Michel Sapin sur RMC et BFM-TV à la question de savoir si la prime à la casse pourrait être rétablie.

"Je pense que ce qui est important, c'est tout ce qui est recherche, développement, innovation, c'est de construire sur des bases solides la voiture de demain", a-t-il ajouté.

Depuis la fin des primes à la casse, les ventes de petites voitures, segment fort des constructeurs français, se sont effondrées en Europe. En France, les immatriculations de voitures neuves ont reculé de 14% au premier semestre, avec une chute de 20% pour PSA Peugeot Citroën.

Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a promis mardi un plan d'aide pour l'automobile avant fin juillet, alors que la chute des ventes en Europe nourrit les craintes de suppressions d'emplois massives et de fermetures d'usines.

PSA pourrait supprimer entre 8.000 et 10.000 emplois en France cette année pour redresser ses finances, selon des sources syndicales.

Le groupe doit présenter la semaine prochaine un nouveau train d'économies et les syndicats craignent de voir ce plan aboutir à plus ou moins long terme à la fermeture de certaines usines, à commencer par celle d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis).

"Seul le président-directeur général est capable de le dire", a dit mercredi Michel Sapin comme on lui demandait si le site d'Aulnay risquait de fermer.

"PSA ne pourra surmonter ses difficultés que dans le dialogue social", a-t-il ajouté.

Patrick Vignal

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1178616 le mercredi 4 juil 2012 à 11:09

    SAPIN le "chercheur" est comme flanby dans l'incantation . PARLER POUR NE RIEN DIRE voilà la méthode socialo... par contre pour nous PLUMER ils se gardent bien d'en parler mais plus sournois qu'eux tu meurs.qui connait aujourd'hui FLEURANGE mdr car même MONTEBOURG ne sait plus où cela se trouve.

  • i.jamais le mercredi 4 juil 2012 à 10:30

    oui et non; cette prime aurait du être un crédit d'impot sur 5 ou 6 ans, afin de ne pas être directement répercutée sur le prix de vente de la voiture comme une opportunité de baisse de prix par le constructeur; on voyait des tarifs incluant déjà la prime de l'état ... en astérisque; plus personne ne connait le prix véritable de la voiture.

  • paumont1 le mercredi 4 juil 2012 à 10:21

    la prime à la casse qui peut sembler une bonne mesure, en ce sens qu'elle supprime de vieilles poubelles polluantes, n'est finalement qu'un cache misère. Elle masque, en effet l'absence de recherche et développement (a part dans le diesel...) chez Peugeot et la mauvaise réputation de fiabilité chez Renault aux profits des allemandes lesquelles sont beaucoup moins fiables qu'on le fait croire.