Pas de réaction des marchés attendue sur la situation en Italie

le
2
PAS DE RÉACTION DES MARCHÉS ATTENDUE SUR LA SITUATION EN ITALIE
PAS DE RÉACTION DES MARCHÉS ATTENDUE SUR LA SITUATION EN ITALIE

MILAN (Reuters) - Les marchés financiers ont déjà pris en compte l'instabilité politique en Italie, où les ministres membres du parti de Silvio Berlusconi ont remis samedi soir leur démission, affirme le ministre de l'Economie Fabrizio Saccomanni dans un entretien publié dimanche.

"Les marchés prendront en compte de nombreux éléments, dont les perspectives économiques qui s'améliorent clairement", dit-il dans les colonnes du quotidien financier Il Sole 24 Ore.

"Je pense que l'incertitude liée à l'instabilité du gouvernement a d'ores et déjà été largement intégrée par les marchés ces dernières semaines", ajoute-t-il.

Silvio Berlusconi a replongé l'Italie dans la crise en provoquant samedi soir le départ du gouvernement de coalition des cinq ministres membres de son parti, Peuple de la liberté (PDL).

Le président du Conseil, Enrico Letta, a répliqué en accusant Berlusconi d'avoir proféré "un énorme mensonge" pour justifier un "acte irresponsable et fou".

Cette nouvelle crise est le produit de la possible éviction de Berlusconi du Sénat à la suite de sa condamnation définitive, prononcée en août par la Cour de cassation, pour fraude fiscale dans l'affaire Mediaset. Une commission sénatoriale doit se prononcer le 4 octobre sur une éventuelle déchéance du "Cavaliere".

Steve Jewkes; Henri-Pierre André pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • lorant21 le dimanche 29 sept 2013 à 14:56

    @lunettes: vous parlez manifestement des femmes politiques ( pareilles??)?

  • lunettes le dimanche 29 sept 2013 à 11:16

    comment peut ont être a la botte de cette homme ? les politiques sont ils donc partout pareilles ?

Partenaires Taux