Pas de privatisation partielle des autoroutes allemandes-presse

le
0
    BERLIN, 24 novembre (Reuters) - La proposition controversée 
du ministère allemand des Finances de céder une participation 
d'un peu moins de 50% dans le réseau d'autoroutes du pays pour 
permettre une gestion plus efficace a été abandonnée, rapporte 
jeudi le Süddeutsche Zeitung. 
    Selon le quotidien, le ministre allemand des Finances, 
Wolfgang Schäuble, le ministre de l'Économie, Sigmar Gabriel, et 
le ministre des Transports, Alexander Dobrindt, ont mis fin à 
leur différend sur le dossier mercredi. 
    Ils sont convenus qu'il devrait être stipulé dans la 
constitution que la gestion du réseau autoroutier dans son 
intégralité est du seul ressort de l'Etat, précise l'article du 
quotidien allemand. 
    Les porte-parole des trois ministres n'étaient pas 
disponibles dans l'immédiat pour un commentaire. 
    La propriété de ce réseau de 13.000 kilomètres où la vitesse 
n'est pas limitée sur certaines portions est partagée entre 
l'Etat fédéral et les 16 Etats fédérés du pays, les Länder. 
    Au début du mois, l'hebdomadaire Der Spiegel écrivait que La 
vente d'une participation dans le réseau allemand d'autoroutes 
était à l'étude.    
 
 (Michelle Martin; Claude Chendjou pour le service français, 
édité par Patrick Vignal) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant