«Pas de prévisions optimistes avant juin»

le
0
INTERVIEW - Pour Pascal Scaviner, prévisionniste chez Météo Consult, la France devrait connaître, en juin, des températures supérieures aux normales de saison.

LE FIGARO. - Comment peut-on expliquer l'épisode pluvieux que connaît actuellement la France?

Pascal SCAVINER. - Ce temps «pourri» est lié à une position inhabituelle de l'anticyclone des Açores. À l'approche de l'été, les hautes pressions devraient davantage remonter vers des latitudes nord. Ensuite, c'est un système de vases communicants: l'absence de l'anticyclone laisse le champ libre aux dépressions qui viennent d'Europe du Nord et d'Islande.

Ces courants de nord-ouest à ouest sont responsables du temps perturbé. Ils apportent de la pluie, une forte couverture nuageuse et de faibles températures, le tout ponctué par quelques améliorations. La région méditerranéenne est, elle, un peu épargnée à la faveur du mistral et de la tramontane.

Quelles sont le...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant