Pas de «période d'essai» pour Hollande, le novice du G8

le
0
François Hollande s'est plongé dans le grand bain international, multipliant les rencontres bilatérales.

Apparemment, tout s'est bien passé. François Hollande s'apprête à conclure son premier déplacement hors d'Europe pour un sommet international sur un bilan qu'il juge positif. Après une rencontre chaleureuse avec le président américain et avant la conclusion du sommet de l'Otan à Chicago lundi, François Hollande a remporté un succès de vocabulaire au sommet du G8 de Camp David, samedi. Dans le communiqué final, la «volonté de croissance a été retenue», a souligné le président. Mais il a précisé que l'exigence de sérieux dans les comptes publics avait aussi été soulignée. Pour atteindre son objectif de réorientation politique dans l'eurozone, il lui faut convaincre la chancelière allemande Angela Merkel, soucieuse d'orthodoxie budgétaire.

Une première marche a été gravie pour François Hollande, très satisfait de sa prestation au G8, où il est apparu à l'aise. Pour le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius, il a commis «un sans-faute». Proc

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant