Pas de pénalités à la France à propos des Mistral-Poutine

le
0

MOSCOU, 16 avril (Reuters) - La Russie n'imposera pas de pénalités à la France après la non livraison par Paris de deux porte-hélicoptères Mistral, a déclaré jeudi le président russe Vladimir Poutine. "Nous n'avons pas l'intention de demander de pénalités ou d'amendes (...) mais il est nécessaire que tous les coûts que nous avons supportés soient couverts", a déclaré le président russe lors de son émission annuelle de questions-réponses à la télévision russe. "Je suppose que la direction française actuelle et les Français en général sont de bonnes personnes et qu'ils nous rendront notre argent", a-t-il ajouté. La France a suspendu l'an dernier pour une durée indéterminée la livraison du premier des deux bâtiments de projection et de commandement (BPC) commandés par la Russie dans le cadre d'un contrat de 1,2 milliard d'euros, en raison du rôle de Moscou dans la crise ukrainienne. (Denis Pinchuk, Elizabeth Piper, Vladimir Soldatkin, Lidia Kelly, Andrey Kuzmin, Polina Devitt, Jack Stubbs, Jason Bush et Maria Tsvetkova; Danielle Rouquié pour le service français, édité par)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant