Pas de nouvelle offre à Londres pour rester dans l'UE, dit Gabriel

le
1
    BERLIN, 26 juin (Reuters) - L'Union européenne ne fera pas 
de nouvelle proposition au Royaume-Uni pour tenter de le 
maintenir dans l'Union européenne, et ce pays ne pourra pas être 
un "demi-partenaire", a estimé dimanche le vice-chancelier 
allemand, Sigmar Gabriel. 
    "Les Britanniques ont décidé de partir. Nous ne discuterons 
pas de ce que l'UE peut encore leur offrir pour les maintenir en 
son sein", déclare le social-démocrate Gabriel, par ailleurs 
ministre allemand de l'Economie, dans une interview publiée 
dimanche par le journal financier Handelsblatt. 
    Contrastant avec la chancelière Angela Merkel, qui avait 
affiché samedi un ton conciliant envers Londres, Sigmar Gabriel 
a fait montre de fermeté quant à l'avenir des relations avec la 
Grande-Bretagne. 
    "C'est clair: vous ne pouvez pas être un peu enceinte. Pas 
plus qu'avoir une relation à moitié", a-t-il dit en estimant que 
le Premier ministre britannique, David Cameron, avait commis une 
"gaffe historique" en organisant le référendum. 
 
 (Paul Carrel; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 28351485 il y a 5 mois

    L' EUROPE KAPUT !!! la teutonne à encore perdu la guerre contre les anglais !!!!