Pas de nouveau cas de fièvre Ebola au Liberia

le
0

GENEVE, 4 mars (Reuters) - La Guinée et la Sierra Leone ont enregistré 132 nouveaux cas de fièvre Ebola entre le 23 février et le 1er mars, soit 34 cas de plus que lors de la semaine précédente, a annoncé mercredi l'Organisation mondiale de la santé (OMS). En revanche, aucun cas supplémentaire n'a été signalé sur cette même période au Liberia, le troisième pays d'Afrique de l'Ouest où l'épidémie fait des ravages depuis plus d'un an. C'est la première fois depuis la fin mai qu'aucun cas ne se déclare en une semaine dans ce pays, précise l'OMS qui note cependant que la surveillance épidémiologique au Liberia n'a peut-être pas été optimale, seul un petit nombre d'échantillons ayant été examinés pour cette période. Pour ce qui est de la Guinée et de la Sierra Leone, la progression du virus conduit l'OMS à insister sur la nécessité d'y mettre en oeuvre les mesures appropriées d'isolement, de traitement et de protection, notamment lors des enterrements. "Les enterrements risqués continuent, 16 ont été recensés en Guinée et autant en Sierra Leone", écrit l'OMS. Au total, plus de 23.900 cas confirmés ou suspects de contamination au virus, dont 9.800 cas mortels, ont été enregistrés depuis le début de l'épidémie, en décembre 2013. (Stephanie Nebehay; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant