Pas de Mondial de foot pour l'Airbus A380

le
1
L'aéroport de São Paulo, au Brésil.
L'aéroport de São Paulo, au Brésil.

Pour quelques mètres carrés de bitume, l'Airbus A380 est interdit de séjour à São Paulo lors du Mondial de foot. Le verdict de l'aviation civile brésilienne, après examen de la piste, est formel. Elle ne peut être agréée pour le super jumbo au risque de voir ses réacteurs extérieurs absorber des pierres, des lapins, des renards, des oiseaux, des serpents, toute la faune qui vit en bordure de piste. Le problème posé est d'une simplicité à en pleurer. Les roues du train d'atterrissage de l'A380 se contentent des pistes classiques qu'il n'est pas nécessaire de renforcer. La seule contrainte est de prévoir, pour le ruban de décollage et les taxiways de circulation, une largeur suffisante de ciment ou de bitume afin que les réacteurs ne soient jamais au-dessus de l'herbe. Inutile de couler des fondations importantes, un revêtement à quelques euros le mètre carré, de la même nature qu'une piste cyclable, suffit. Les ingénieurs de l'aéroport de Guarulhos ne l'ont pas fait, et l'Agence brésilienne de l'aviation civile (ANAC) a mis son veto. D'ici au mois de mai, il est trop tard pour réaliser le chantier puisqu'il faudrait fermer la piste.Air France espère toutefois desservir São Paulo en A380 en octobre pour la saison estivale sud-américaine. Les deux super jumbos qui étaient prévus (dont un livré en avril) seront affectés cet été à la ligne Paris-Hong Kong. Lufthansa et Emirates, qui pensaient desservir également le Brésil avec leurs A380,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • JMH01 le lundi 3 mar 2014 à 17:54

    Vous avez oublié les dahuts dans votre liste!!