Pas de millésime 2012 pour le château d'Yquem

le
0
PAS DE MILLÉSIME 2012 POUR LE CHÂTEAU D'YQUEM
PAS DE MILLÉSIME 2012 POUR LE CHÂTEAU D'YQUEM

BORDEAUX (Reuters) - Faute d'une qualité suffisante, Yquem, premier cru supérieur de Sauternes dont le principal actionnaire est le groupe LVMH, ne sortira pas de millésime 2012, a-t-on appris samedi auprès de Pierre Lurton, le gérant du domaine.

Conséquence d'une climatologie atypique et des difficultés à faire un vin digne de la marque Yquem, l'un des plus célèbres blancs liquoreux au monde, il n'y aura pas de millésime 2012 comme cela a déjà été le cas une vingtaine de fois depuis un siècle, la dernière remontant à 1992.

"La nature ne l'a pas voulu. Le début de la vendange a été intéressant mais ensuite avec la pluie ça n'a pas bien fonctionné", a indiqué à Reuters Pierre Lurton.

Pour lui "une marque d'excellence comme Yquem doit pouvoir se permettre de ne pas faire un millésime. Pour maintenir l'image de luxe, la grandeur de la marque".

Pierre Lurton a bien sûr eu le feu vert de LVMH et de son propriétaire Bernard Arnault.

"Il a été immédiatement d'accord, car il a une expérience des grandes marques et de leur pérennité", a ajouté Pierre Lurton.

Le coût estimé en année moyenne (100.000 bouteilles) serait de l'ordre de 20 à 25 millions d'euros mais pour Pierre Lurton, ce n'est pas en termes de perte qu'il faut raisonner.

"Il faut penser à plus long terme. Le renforcement de l'image a un coût et ce coût doit être lissé sur plusieurs années", a-t-il conclu.

Claude Canellas, édité par Marine Pennetier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant