Pas de marge pour d'autres compromis sur la dette, dit Athènes

le , mis à jour à 08:27
0

ATHENES, 2 juin (Reuters) - Le ministre grec du Travail, Panos Skourletis, a déclaré mardi que la partie grecque n'avait plus de marge pour de nouveaux compromis dans les négociations avec ses créanciers. "Nous attendons que l'autre partie assume ses responsabilités", a ajouté Panos Skourletis à la chaîne grecque Skai TV. La Grèce et ses bailleurs de fonds (FMI, Commission européenne et BCE) tentent depuis des mois de trouver un accord permettant à Athènes d'obtenir le versement de plusieurs milliards d'euros d'aide en échange de réformes économiques et sociales. Athènes risque de se retrouver en situation de défaut de paiement dans les semaines qui viennent sans l'apport financier d'un plan d'aide qui prend fin le 30 juin. Les patrons de la Banque centrale européenne (BCE) Mario Draghi et du Fonds monétaire international (FMI) Christine Lagarde ont rejoint lundi soir à Berlin François Hollande et Angela Merkel pour discuter de la manière de poursuivre les discussions. ID:nL5N0YN44D (George Georgiopoulos et Karolina Tagaris; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux