Pas de manifestation anti-Assad à La Mecque

le
0
Le régime saoudien défend la rébellion mais ne veut pas de désordre pendant le pèlerinage.

La police a dispersé dimanche des centaines d'opposants syriens à Bachar el-Assad, qui manifestaient pendant le pèlerinage annuel des musulmans à La Mecque. Deux véhicules de police les ont invités à quitter les lieux à l'aide de haut-parleurs. Brandissant des drapeaux de la rébellion, les militants avaient marché en direction du pont des Djamarat, à Mina, une ville située à l'est de La Mecque, où plus de 3 millions de fidèles ont afflué pour le Hajj, un des cinq piliers de l'islam, qui se termine mardi.

Leur neutralisation s'est faite sans violence, mais elle vient rappeler que si le royaume défend les révolutionnaires syriens, en les finançant et en leur permettant d'acquérir des armes, le Hajj ne peut en aucun cas se transformer en revendication politique. «Le pouvoir saoudien déteste par-dessus tout le désordre», rappelle un diplomate occidental. C'est au nom ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant