Pas de lien entre le nucléaire iranien et le Proche-Orient-Kerry

le
0

PEKIN, 8 novembre (Reuters) - Le secrétaire d'Etat américain, John Kerry, a estimé samedi qu'il ne pouvait pas y avoir de liens entre la question du programme nucléaire mené par l'Iran et les différents conflits au Proche-Orient. Les Etats-Unis ont rejeté l'idée avancée par des dirigeants iraniens d'une coopération de Téhéran dans la lutte contre les djihadistes de l'Etat islamique en échange d'un assouplissement des exigences occidentales sur son programme d'enrichissement d'uranium. "Aucune conversation, aucun accord, aucune échange, rien n'a créé un quelconque accord en lien avec les événements qui se déroulent au Proche-Orient", a déclaré John Kerry devant la presse à Pékin. "Il n'y a pas de lien de quelque nature que ce soit entre les discussions sur le nucléaire et d'autres questions. Je tiens à ce que cela soit absolument clair. Les négociations sur le nucléaire sont une question en soi", a-t-il dit. Le chef de la diplomatie américaine n'a pas fait de commentaire sur les informations faisant état d'un courrier adressé par Barack Obama au guide suprême de la révolution iranienne, Ali Khamenei, afin de lutter contre l'Etat islamique. Le Wall Street Journal rapportait jeudi que le président américain avait envoyé le mois dernier une lettre au dirigeant iranien pour lui faire part des intérêts communs des Etats-Unis et de l'Iran face à la menace de l'EI. Kerry doit rencontrer son homologue iranien dimanche à Mascate dans le sultanat d'Oman avant la date butoir du 24 novembre fixée pour la conclusion d'un accord entre l'Iran et le groupe P5+1. (Warren Strobel et Michael Martina; Pierre Sérisier pour le service français) ;))

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant