Pas de licenciements à Areva, promet François Rebsamen

le
0

PARIS (Reuters) - Si des suppressions de postes s'avèrent nécessaire pour redresser la situation financière d'Areva, ce sera sans licenciement, a déclaré mercredi le ministre du Travail, François Rebsamen, sur France Inter.

Le groupe nucléaire français a officialisé le même jour de lourdes pertes et annoncé son intention de mettre en oeuvre un plan d'économies d'un milliard d'euros à l'horizon 2017.

"On va suivre ça de près", a déclaré François Rebsamen, qui a reçu lundi le président d'Areva, Philippe Varin. "Il faut sûrement faciliter des rapprochements avec EDF (...) et s'il y avait des suppressions de postes, cela se ferait bien sûr sans licenciement."

Lors d'une conférence de presse, le directeur général d'Areva, Philippe Knoche, a déclaré que le groupe ferait tout son possible pour que les baisses d'effectifs se fassent sur la base du volontariat.

(Emmanuel Jarry, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant