Pas de folies pour Caen

le
0

Selon Alain Cavéglia (directeur sportif), le Stade Malherbe devrait effecteur un marché raisonnable cet été.

Notamment à la recherche d’une sentinelle, le Stade Malherbe Caen ne devrait néanmoins pas être l’un des principaux animateurs du Mercato d’été. Avec dix renforts et treize départs, le club du président Jean-François Fortin avait fait fort l’an passé, mais il ne faut pas s’attendre à des folies en Normandie. « Je pense que ça sera raisonnable autant du côté des arrivées que des départs, explique le directeur sportif Alain Cavéglia sur le site officiel du septième de Ligue 1. Notre priorité est d'engager sur des postes clés, que nous avons ciblés en amont, des joueurs rompus à la Ligue 1. Après, un club comme le Stade Malherbe doit rester à l'affût des très bonnes opportunités en Ligue 2 à l'image de Pape Sané (ndlr : l'attaquant de Bourg-en-Bresse) que nous avons fait signer dès janvier sans oublier, bien entendu, de regarder auparavant ce que nous avons dans notre centre de formation. Nous voulons un effectif plus riche en qualité, pas spécialement en quantité. » L’écurie entraînée par Patrice Garande va une nouvelle fois devoir recruter malin pour devancer une concurrence qui dispose souvent de moyens plus importants. « Pour un joueur, si sa préoccupation n°1, c'est l'aspect financier, il ne viendra jamais à Caen, poursuit Alain Cavéglia. Par contre, le Stade Malherbe qui essaye de pratiquer un bon football même si on ne réussit pas tout le temps jouit d'une excellente image dans le football français. C'est un atout en plus, mais ça ne suffit pas pour convaincre un joueur de signer. Nous devons être plus réactifs que les autres, bien expliquer notre projet avec la création d'un centre d'entraînement. Ça peut faire pencher la balance, car certains joueurs sont sensibles au fait d'être au départ d'une aventure. »
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant