Pas de favoritisme pour le fils de Le Drian, dit le gouvernement

le
5

PARIS (Reuters) - La porte-parole du gouvernement a défendu mardi la promotion du fils du ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian comme chargé de mission auprès du président d'un groupe public, la SNI, assurant qu'elle n'était due qu'à sa seule compétence.

Recruté en novembre 2012 au cabinet du directeur général de la Caisse des dépôts, Thomas Le Drian, 29 ans, vient d'être nommé à des fonctions qui, selon Libération, ne sont pas à la hauteur de son CV.

Dans un article intitulé "HLM : le patron prend une garantie anti-expulsion", le journal cite des cadres de la Société nationale immobilière (SNI), le plus grand bailleur social de France, selon lesquels le président de cette filiale de la CDC, marqué à droite, a voulu par cette nomination "assurer ses arrières" face à la gauche.

Entré au comité exécutif du directoire de la SNI, Thomas Le Drian a également été nommé directeur du contrôle interne et du contrôle de gestion d'Efidis, une filiale de la SNI.

Interpellée par l'opposition lors de la séance des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale, la porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem a répondu : "Nous avons un principe simple en matière de nominations, nous respectons la compétence des intéressés."

"Cela correspond a une mobilité interne au sein de la société au sein de laquelle il était déjà en poste", a-t-elle ajouté à propos de la promotion de Thomas Le Drian.

"Cela correspond à une compétence puisque que M. Le Drian était diplômé d'école de commerce, spécialisé en contrôle de gestion, qu'il avait occupé pendant plusieurs années un poste de contrôleur de gestion au sein de l'entreprise CMA-CGM et un poste d'auditeur au sein du cabinet KPMG", a-t-elle encore dit.

Cité par Le Monde, le président de la SNI, André Yché, s'est défendu de tout favoritisme. "C'est une information malveillante, qui est extrêmement désagréable pour l'intéressé, car cela remet en cause sa compétence professionnelle", a-t-il dit. "C'est un poste qui correspond à son expérience professionnelle".

Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pichou59 le mardi 4 fév 2014 à 09:14

    le fils à papa est bien meilleur que les autres - c'est comme cela, partout en France *****exemple (sources VDN 2009) : la région Nord Pas de Calais , le fils du président : Charles-Edouard Minet, rapporteur public, a prôné dans ses conclusions d'annuler le contrat de M. Derosier fils. Motif ? Il occuperait un poste réservé en priorité à des fonctionnaires, c'est-à-dire à des personnes qui ont passé et réussi le concours d'administrateur de la fonction publique territoriale.

  • slivo le mercredi 29 jan 2014 à 16:59

    il aurait postulé pour le tour de France, il serait maillot jaune.

  • mfouche2 le mardi 28 jan 2014 à 18:10

    on les croit, bien évidemment

  • 11881561 le mardi 28 jan 2014 à 17:38

    méritant ce petit , peut être le seul parmi tous les autres fils a papa,l avenir nous le dira !

  • patr.fav le mardi 28 jan 2014 à 17:36

    mon q !!!!!