Pas de "date spécifique de fin" des frappes américaines en Irak

le
0

WASHINGTON, 8 août (Reuters) - Barack Obama n'a pas fixé de "date spécifique de fin" des frappes américaines contre les positions des djihadistes de l'Etat islamique en Irak, a indiqué la Maison blanche, vendredi. "Le président n'a pas établi une date spécifique de fin", a déclaré Josh Earnest, porte-parole de la présidence américaine. "Nous allons poursuivre ce type d'approche dans laquelle des décisions de ce genre sont évaluées régulièrement et déterminées par la situation sécuritaire sur le terrain dans la mesure où elle est liée à la sécurité des personnels américains et à un soutien des efforts en cours à la fois des forces de sécurité kurdes et des forces de sécurité irakiennes", a dit Earnest. Le feu vert donné par Obama à une intervention militaire américaine limitée en Irak pourrait finalement se traduire par plus de soutien militaire aux forces de sécurité irakienne, a encore précisé le porte-parole. Les frappes aériennes qui ont été menées vendredi visaient à assurer la protection des ressortissants américains travaillant en Irak et à débloquer la situation humanitaire d'urgence dans le djebel Sindjar, dans le nord de l'Irak. Cette intervention, a ajouté Josh Earnest, visait également à exprimer la détermination américaine à soutenir les forces irakiennes et kurdes qui ont uni leurs efforts pour "repousser la menace" posée par les combattants de l'EI. Ce soutien, a-t-il précisé, n'a pas vocation à durer et n'impliquera aucun engagement de troupes au sol. Selon un haut responsable kurde, les djihadistes de l'EI, qui prévoient une offensive majeure sur les territoires du Kurdistan, présentent une menace pour l'existence même de la communauté kurde. "L'Etat islamique mobilise toutes ses forces en Irak et en Syrie pour venir combattre les peshmerga. C'est un combat très grave. Il est vital", a dit Hoshiyar Zebari. (Roberta Rampton et Annika McGinnis; Pierre Sérisier pour le service français) ;))

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant