Pas de coup de pouce pour le Smic, qui augmentera de 1,1%

le
0
PAS DE COUP DE POUCE POUR LE SMIC, QUI AUGMENTERA DE 1,1% EN JANVIER
PAS DE COUP DE POUCE POUR LE SMIC, QUI AUGMENTERA DE 1,1% EN JANVIER

PARIS (Reuters) - Le salaire minimum en France augmentera de 1,1% le 1er janvier 2014, a annoncé lundi le ministère du Travail, après la réunion de la Commission nationale de la négociation collective.

Cette progression signifie qu'il n'y aura pas de "coup de pouce", c'est-à-dire une hausse plus importante que celle résultant de l'application de la formule de calcul.

"Cette revalorisation de +1,1% permet d'assurer une progression du pouvoir d'achat des salariés dont les rémunérations sont les plus faibles compte tenu du niveau de l'inflation (+0,6% sur l'année), tout en préservant l'emploi des moins qualifiés", écrit le ministère dans un communiqué.

Le taux horaire du Smic sera porté à 9,53 euros brut contre 9,43 euros depuis le 1er janvier 2013, soit 1.445,38 euros brut mensuels sur la base de la durée légale de 35 heures hebdomadaires.

"Le minimum garanti sera quant à lui relevé de 0,6% au titre de l'inflation et s'établira donc à 3,51 euros au 1er janvier 2014", poursuit le ministère.

Les syndicats CGT et FO ont déploré l'absence de coup de pouce.

"C'est une décision qui nuit au pouvoir d'achat et à la croissance", estime la CGT dans un communiqué, jugeant que "le Smic doit être augmenté immédiatement et atteindre rapidement 1.700 euros par mois".

Force ouvrière estime pour sa part qu'"un coup de pouce aurait apporté une bouffée d'oxygène dans le portefeuille asphyxié des ménages modestes et, par là-même, constitué un signal positif pour relancer la consommation".

Plus de 3 millions de personnes sont payées au Smic en France.

Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant