Pas de consensus à l'UMP sur le projet immigration de Copé

le
0
La réforme du droit du sol est critiquée à gauche, au FN et même au sein du parti.

La«nouvelle politique de l'immigration» promue par Jean-François Copé a suscité un vif débat au bureau politique du parti. Au lendemain de l'annonce d'une proposition de loi, les échanges se sont focalisés sur la question du droit du sol et des modifications qu'il fallait apporter à la législation sur les naturalisations, souhaitées par le président de l'UMP.

«On est complètement à côté de la plaque!», s'est exclamé Jacques Toubon pendant la réunion. «Pour gagner des électeurs, un parti politique doit être reconnaissable, a-t-il expliqué. L'UMP a perdu sa capacité à être reconnue et le seul parti reconnaissable aujourd'hui c'est le Front national. Nous ne pouvons pas chercher à avoir la même identité que le FN.» «Quand on commence à tout mélanger - acquisition de la nationalité et filiation...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant