Pas de conclusion hâtive sur Tafta-commissaire UE au Commerce

le
1

PARIS, 1er octobre (Reuters) - Il ne faut pas tirer le bilan d'une négociation à mi-parcours, déclare la commissaire européenne au Commerce, Cecilia Malmström, au sujet des discussions entre l'Union européenne et les Etats-Unis sur la zone de libre-échange transatlantique. Dimanche, le secrétaire d'Etat français au Commerce extérieur, Matthias Fekl, a dit que Paris envisageait "toutes les options", y compris l'arrêt des discussions sur Tafta. Pour lui, Washington n'a fait "aucune offre sérieuse" et les discussions se déroulent dans "une grande opacité". ID:nL5N11X0O7 "J'en ai parlé avec lui, pour lui expliquer que ça avance, dans tous les domaines", déclare Cecilia Malmström dans un entretien à paraître vendredi dans Le Figaro. "Nous ne pouvons pas encore avancer des éléments concrets, mais il ne faut pas non plus tirer le bilan d'une négociation à mi-parcours", ajoute-t-elle, précisant qu'aucun Etat membre ne lui a demandé d'arrêter les négociations. L'accord entre l'Union européenne et les Etats-Unis ne sera pas conclu avant Noël, indique par ailleurs la commissaire européenne, se réjouissant toutefois d'avoir "désormais le mandat pour entrer dans le concret". Interrogée sur le scandale des tests d'émissions polluantes détournés chez Volkswagen VOWG_p.DE , Cecilia Malmström estime que "la crédibilité des Européens est entamée par cette affaire". "J'ai passé deux ans à expliquer aux Américains que les Européens seront intraitables sur les normes et les contrôles, parce que c'est notre culture", dit-elle. "Les tables ont tourné. Volkswagen a triché, nous n'avons pas fini d'en mesurer le prix". (Chine Labbé)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco le vendredi 2 oct 2015 à 09:19

    J'espère que l'Europe ne va pas tomber dan ce piège américain.