Pas-de-Calais : le PS sous tutelle partielle

le
0
Dans son rapport adopté mardi par le bureau national, la commission d'enquête du parti pointe des dysfonctionnements mais exclut tout système de corruption dans la fédération.

Réunis mardi soir en bureau national, les dirigeants du PS se sont saisis de l'épineux dossier de la fédération du Pas-de-Calais. À la lumière des conclusions de la commission d'enquête dirigée depuis le début de l'année par le sénateur Alain Richard, le PS a décidé de mettre la direction de la fédération la plus puissante de France sous tutelle. Martine Aubry a assuré que cette décision était due à des «fonctionnements qui ne respectent en rien les statuts du parti» en termes «de parité, de renouvellement et de respect des accords avec les partis partenaires». La patronne du PS reproche notamment aux dirigeants de la fédération d'avoir soutenu des candidatures dissidentes lors des législatives.

Quid de l'accusation de corruption lancée en décembre par Arnaud Montebourg, élément déclencheur de l'enquête interne ? «Elle est dénuée de fondement», écrit Alain Richard dans son rapport de 20 pages, présenté au bureau national. «L'analyse financière d

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant