Pas-de-Calais : le PS encore ciblé par les juges

le
1
Le parquet de Lille a ouvert une information judiciaire contre X sur des faits de corruption présumée au sein de la fédération socialiste.

Après le procès de Jean-Pierre Kucheida, ancien maire de Liévin, en avril, et celui de Gérard Dalongeville, ancien maire d'Hénin-Beaumont, en mai-juin à Béthune, une nouvelle information judiciaire a été ouverte par le parquet de Lille le 28 juin. Ce dernier a annoncé que cette information judiciaire contre X vise des faits de corruption passive et active et d'abus de biens sociaux (et recel) au sein de la fédération socialiste du Pas-de-Calais, confirmant une information du quotidien régional La Voix du Nord. La Jirs (juridiction interrégionale spécialisée) a été saisie.

Le procès de Gérard Dalongeville a beau avoir fait «pschitt», comme ironise Cécile Bourdon, l'une des têtes de la direction collégiale actuelle de la fédération socialiste du Pas-de-Calais, ses révélations ont pourtant bien des conséquences...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le vendredi 12 juil 2013 à 09:18

    doncamillo Un des premiers à avoir attiré l'attention sur les pratiques de la fédération socialiste de la région fut Steeve Briois, du FN.L'agression dont il a été victime en décembre 2010 visait-elle à le faire taire ?