Pas d'iPad ni de MacBook pour le gouvernement chinois-presse

le
0

PEKIN, 6 août (Reuters) - La Chine a interdit à ses agences gouvernementales l'acquisition de plusieurs produits Apple AAPL.O dont des versions de la tablette iPad et de l'ordinateur portable MacBook, rapporte mercredi Bloomberg, qui cite des responsables gouvernementaux. Dix produits Apple au total ont été rayés d'une liste de fournitures autorisées distribuée aux agences gouvernementales par la Commission nationale du développement et de la réforme (CNDR), qui invoque des problèmes de sécurité, précise Bloomberg. Reuters n'a pu joindre dans l'immédiat ni des responsables du gouvernement chinois, ni des porte-parole d'Apple en Chine pour tenter de confirmer cette information. La gouvernement chinois avait interdit la semaine dernière à ses agences de se procurer toute une série de logiciels de sécurité étrangers dont ceux fabriqués par Kaspersky et Symantec SYMC.CO . La Chine a annoncé par ailleurs la semaine dernière l'ouverture formelle d'une enquête visant Microsoft MSFT.O qu'elle soupçonne d'infractions à la législation sur la concurrence. Pékin reproche notamment à Microsoft de ne pas avoir dévoilé un certain nombre d'informations sur son système d'exploitation Windows et sur sa suite bureautique Office. La technologie informatique américaine a mauvaise presse en Chine depuis que l'ex-consultant des services secrets américains Edward Snowden a révélé l'existence de programmes d'espionnage à grande échelle de la part du gouvernement américain. ID:nL6N0Q42IF (Gerry Shih; Patrick Vignal pour le service français, édité par Véronique Tison)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant