Pas d'inversion de la courbe du chômage en 2014, selon l'Insee

le
0
Selon l'Insee, le PIB devrait progresser de 0,2% aux deux premiers trimestres 2014. Quant au chômage, il devrait culminer à 11%, loin de l'inversion de la courbe promise par le chef de l'Etat pour la fin de cette année.

La reprise en France est «poussive». Dans sa dernière note de conjoncture de l'année, l'Institut national de la statistique dresse un portrait en demi-teinte de la situation du pays. Certes, la croissance va rebondir en cette fin d'année: le PIB devrait augmenter de 0,4 % au quatrième trimestre, après être tombé dans le rouge le trimestre précédent (-0,1%). Mais ce n'est pas forcément pour de bonnes raisons: le regain d'investissement des entreprises ne serait qu'un contrecoup de la chute du troisième trimestre. Et la vigueur de la consommation des ménages tiendrait surtout à des dépenses anticipées, en raison «du déblocage de l'épargne salariale, du durcissement du bonus-malus automobile et de la hausse des taux de TVA au 1er janvier», soulig...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant