Pas d'incident au concert d'un chanteur juif américain en Espagne

le
0

BENICASSIM, Espagne, 23 août (Reuters) - Le concert du chanteur juif américain Matisyahu, finalement autorisé à se produire sur la scène d'un festival de reggae en Espagne après avoir été boycotté, s'est passé sans incident samedi soir en dépit de quelques sifflets de manifestants pro-palestiniens. Les organisateurs du Rototom Sunsplash avaient déclenché la controverse en le retirant de l'affiche au prétexte qu'il n'avait pas clarifié, ainsi qu'ils le lui avaient demandé, sa position sur la création d'un Etat palestinien. Le gouvernement espagnol et des organisations juives s'étaient élevés contre cette décision. Le chanteur a finalement retrouvé sa place parmi les artistes invités au festival et s'est produit au dernier soir de la manifestation organisée toute la semaine à Benicassim, près de Valence. Plusieurs dizaines de spectacteurs qui brandissaient des drapeaux palestiniens l'ont sifflé. Mais d'autres ont applaudi le chanteur. "Qui que vous soyez, d'où que vous veniez, prenez un drapeau et agitez-le en l'air. Que la musique soit votre drapeau", a-t-il dit avant le dernier titre de son concert, qui a duré 45 minutes. La campagne visant à annuler sa présence au festival avait été menée par la branche locale du mouvement BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions), qui milite pour des sanctions économiques et commerciales afin d'amener Israël à se retirer de Cisjordanie et à appliquer les résolutions des Nations unies. Matisyahu, de son vrai nom Matthew Miller, avait dénoncé une tentative visant à lui "imposer des déclarations politiques" et affirmé que sa musique n'avait rien à voir avec la politique. "Ce soir, c'était difficile mais particulier. Merci à tous ceux qui ont rendu cela possible ! Chaque occasion de faire de la musique est une bénédiction", a-t-il écrit dans la nuit sur sa page Facebook. (Tomas Cobos; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant