Pas d'impact sur la guerre en Afghanistan

le
0
Le drame de Toulouse ne devrait pas modifier sur le fond la posture endossée par Paris en Afghanistan.

En s'attaquant d'abord à des parachutistes français dont le régiment participe à l'intervention internationale en Afghanistan, le tueur de Toulouse a établi un lien direct avec la guerre déclenchée par les Américains au lendemain du 11 septembre 2001.

Son affiliation revendiquée à al-Qaida de même que les séjours qu'il a effectués au Pakistan et en Afghanistan prouvent une nouvelle fois que la région est le principal creuset du terrorisme international. Depuis 2001, presque tous les attentats perpétrés contre des pays occidentaux, ainsi que ceux qui ont été déjoués par les services de renseignements, plongent leurs racines dans cette zone troublée formée par l'Afghanistan et par les Zones tribales pakistanaises.

Pas de changement sur le calendrier de retrait

Pour autant, le drame de Toulouse ne devrait pas modifier sur le fond la posture endossée par Paris en Afghanistan, où le désengagement général a déjà été décidé par les grandes nations contributri

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant