Pas d'élections avant la décision du TAS pour Platini

le
0

Le Comité exécutif de l'UEFA a entériné vendredi le fait que les élections présidentielles ne se dérouleront pas avant que le Tribunal Arbitral du Sport ait rendu sa décision suite à l'appel interjeté par Michel Platini.

L’UEFA veut donner une chance à Michel Platini de se succéder à lui-même. Voilà pourquoi son Comité exécutif a entériné vendredi une décision prise en janvier dernier : « ne pas organiser d'élections présidentielles au sein de l'UEFA avant que le Tribunal Arbitral du Sport se soit prononcé sur l'appel interjeté par Michel Platini », comme l’indique le communiqué publié par la Confédération européenne. L’ancien international français, président de l’instance depuis 2007, a déposé un recours devant le TAS dans la semaine suite à la réduction de sa suspension par la Commission d’éthique de la FIFA de huit à six ans.

L’UEFA sans président

Une sanction liée au versement suspect de 1,8 millions d’euros de Sepp Blatter à son endroit en 2011, qui entre dans le cadre de soupçons de corruption, et qui le prive de toute possibilité d’exercer une fonction officielle dans le football. Donc de briguer un nouveau mandat à la tête de l’UEFA. Initialement programmées lors du prochain Congrès ordinaire de la Confédération, organisée le 3 mai prochain à Budapest, les élections sont ainsi repoussées sine die. En attendant, l’UEFA continuera de vivre sans président en exercice.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant