Pas d'accord pour valider le règlement technique 2017

le
0

Alors qu’une réunion était prévue ce mardi à Londres pour finaliser les plans concernant le règlement technique en vue de la saison 2017, les écuries de F1 et l’ensemble des parties prenantes de la discipline ne sont pas parvenues à un accord.

Alors que l’horloge continue de tourner, le règlement technique de la saison 2017 n’a pas encore été validé. La FIA a donné jusqu’à samedi prochain, le 30 avril, pour les écuries, les promoteurs, le manufacturier unique de pneumatiques, le détenteur des droits commerciaux et toutes les parties prenantes du championnat pour mettre au point ce qui doit définir l’avenir de la F1 pour les années à venir. Mais les discussions qui ont eu lieu ce mardi à l’aéroport londonien de Biggin Hill n’ont pas abouti sur un consensus permettant de transmettre une ébauche à la FIA pour validation.

Les moteurs au coeur des dissensions

Alors que Jean Todt, le président de la FIA, a obtenu une majorité des votes du Groupe Stratégique sur son projet permettant de limiter les coûts, d’assurer la mise à disposition de moteurs, d’augmenter le bruit des moteurs V6 turbo hybrides et de permettre une convergence des performances des moteurs, le magazine britannique Autosport assure qu’il n’y a pas eu de décision prise par la Commission F1, dernier étage de la lourde chaine de prise de décision de la F1 avant le Conseil Mondial du Sport Automobile. La pierre d’achoppement serait liée aux conditions mises à la garantie de fourniture d’un moteur et le coût revu à la baisse des moteurs. Toujours selon le magazine britannique, les écuries vont à nouveau se réunir dans la semaine pour faire une nouvelle proposition, qui sera votée par voie électronique. Le temps presse et il reste possible qu’aucun accord ne soit trouvé avant la date limite.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant