Pas d'accord au conseil de Renault, poursuite des discussions

le
2
LE CONSEIL DE RENAULT NE TROUVE PAS UN ACCORD AVEC NISSAN ET L'ÉTAT FRANÇAIS
LE CONSEIL DE RENAULT NE TROUVE PAS UN ACCORD AVEC NISSAN ET L'ÉTAT FRANÇAIS

PARIS (Reuters) - Le conseil d'administration de Renault, réuni vendredi en séance extraordinaire, n'est pas parvenu à un accord sur la question des droits de vote de l'Etat français et celle d'un rééquilibrage avec Nissan mais a convenu d'une poursuite des discussions, a-t-on appris de plusieurs sources proches du dossier.

Selon une des sources, la réunion n'a abouti à aucune résolution ou décision, se contentant d'un rappel des positions des uns et des autres.

Hiroto Saikawa, administrateur représentant Nissan au conseil d'administration de Renault, a publié de son côté un communiqué où il dit souhaiter qu'une solution soit trouvée "dès que possible".

(Gilles Guillaume et Laurence Frost, édité par Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jguil123 le vendredi 6 nov 2015 à 18:43

    Renault a sauvé Nissan il y a quelques années en prenant beaucoup de risques. Nissan n'a rien a exiger. Il doit se soumettre aux décisions de Renault, que cela lui plaise ou pas.

  • MIKE3000 le vendredi 6 nov 2015 à 18:27

    Que l'état laisse faire les professionnels! il (l’état) ne nous a pas montrer son efficacité en terme de gestion!