Pas besoin de nouvelle aide pour les banques espagnoles

le
4
LES BANQUES ESPAGNOLES N'ONT PAS BESOIN D'UNE AIDE SUPPLÉMENTAIRE
LES BANQUES ESPAGNOLES N'ONT PAS BESOIN D'UNE AIDE SUPPLÉMENTAIRE

BERLIN (Reuters) - Les banques espagnoles n'ont pas besoin à ce stade de fonds européens supplémentaires, selon un document préparé par la Commission européenne et la Banque centrale européenne (BCE) dont Reuters a pu prendre connaissance vendredi.

L'Union européenne avait mis l'an dernier 100 milliards d'euros à la disposition de l'Etat espagnol pour qu'il vienne en aide à des établissements financiers plombés par cinq années de récession quasi-interrompue et l'éclatement d'une bulle immobilière.

Madrid n'a utilisé que 41,3 milliards sur la ligne de crédit qui lui avait été octroyée.

"Il n'y a, à ce stade, aucune raison d'entrevoir d'autres utilisations du programme", lit-on dans le document.

Les fonds européens ont été utilisés pour la recapitalisation de banques nationalisées et par la dotation en capital du Frob, le fonds de restructuration bancaire du pays.

D'après le document vu par Reuters, le retour à la rentabilité dans le secteur représente un défi majeur en raison du bas niveau des taux d'intérêt et de l'augmentation des créances douteuses.

"Si les tendances négatives en matière d'emploi, de revenus réels et de solvabilité des entreprises se prolongeaient au-delà de ce qui est prévu, cela renforcerait d'autant les risques, surtout pour les banques les plus fragiles", est-il précisé.

L'Espagne va bientôt sélectionner les banques conseil qui auront pour mandat de piloter la cession de deux établissements sauvés de la faillite par l'Etat, a dit lundi une source proche du fonds de restructuration bancaire Frob.

Matthias Sobolewski, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Marc Joanny

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • gnapi le vendredi 5 juil 2013 à 15:00

    "Si les tendances négatives en matière d'emploi, de revenus réels et de solvabilité des entreprises se prolongeaient au-delà de ce qui est prévu"C'est à dire ? qu'ont il prévu ? Même la BCE à prévu de revoir à la hausse la durée de la récession.

  • gnapi le vendredi 5 juil 2013 à 14:59

    ça fait 4 ans qu'à ce stade les banques sont saines ... et ça fait 4 ans que les financières prenent le deuil à l'automne.

  • pa69337 le vendredi 5 juil 2013 à 14:05

    Le tire de l'article aurait pus être compléter par : Pas besoin de nouvelle aide pour les banques espagnoles A CE STADE comme c'est spécifié très justement dans l'article :-)

  • gnapi le vendredi 5 juil 2013 à 13:44

    Normal. On n'va pas gacher AVANT les vacances. C'est plutot en août qu'on annonce les mauvaises nouvelles depuis 2008. Et puis le mouvement de concentration des banques tout comme l'inventaire des créances pourraves n'est pas terminé.

Partenaires Taux