Pas au niveau pour Leonardo Jardim

le
0

Leonardo Jardim, le coach de Monaco, ne cache pas sa déception après la défaite concédée à domicile contre Bordeaux (2-1, 32eme journée de Ligue 1), vendredi soir.

Leonardo Jardim, que vous inspire cette défaite à Louis-II ?
Ce soir (vendredi), nous n’avons pas été au niveau. On a perdu ce match car on n'était pas au niveau. Le club va communiquer sur la réserve technique (voir ci-dessous) mais pas moi, je ne veux pas en parler. C'est toujours difficile de jouer un match après la trêve internationale. Beaucoup de mes joueurs n'étaient pas au niveau, ils étaient fatigués. Cela manquait d'intensité. Le match était très différent de celui de Paris.

Avez-vous des regrets ?
En première mi-temps, nous sommes proches de marquer. Bordeaux marque sur sa seule action. C’est le foot…

Estimez-vous avoir fait certains mauvais choix ?
Non, je n'ai pas l'impression de m'être trompé dans mes choix. En première mi-temps, on a eu des bonnes situations. Nous étions proches de faire le 1-0. Les entrées de Mbappé et Coentrao ? Mbappé a joué son cinquième match en douze jours. Coentrao pouvait jouer vingt-cinq minutes mais il n'était pas en condition pour jouer plus.

Comment voyez-vous la suite des événements ?
On a besoin de s'entraîner. Demain (samedi), on va donc s'entraîner et il n’y aura pas de jour de repos (ndlr : le jour de repos de samedi a été annulé). Nous avons six finales à disputer jusqu’à la fin de la saison.

Est-ce que Vagner Love a pris le ballon à Fabinho sur le penalty ?
Je ne crois pas. C'est plutôt Fabinho qui a donné le ballon à Vagner, c'est en tout cas ce que moi et beaucoup de gens avons compris.

La réserve technique de Monaco
Le club souhaite poser réclamation suite à la mauvaise information du quatrième arbitre sur l’action du penalty de la 90eme minute. Le quatrième arbitre a dit au team manager (de Monaco) les termes suivants : « Il y a eu tricherie : il (Vagner Love) a fait plonger le gardien avant de tirer ». Cette version du quatrième arbitre a empêché l’AS Monaco de poser une réserve technique, avant la reprise du jeu. La raison (de l’invalidation du penalty), invoquée à la fin du match par l’arbitre principal était la présence de Ricardo Carvalho dans la surface de réparation bordelaise au moment du tir. Or le gardien bordelais était également avancé. Donc le penalty est à retirer et l’avertissement adressé à Vagner Love n’est pas recevable.

 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant