Pas à pas, Beppe Grillo dévoile son jeu

le
0
Les 163 «grillini» élus promettent de réduire leur salaire et envisagent la formation d'un cabinet technique.

Rome

Une semaine après son succès lors des élections générales italiennes, l'humoriste Beppe Grillo commence à se dévoiler. Sur son blog, il vient de se déclarer «opposé à tout gouvernement comprenant des partis politiques» et envisage la formation d'un cabinet «technique». Pour le diriger, il a même avancé le nom de Corrado Passera, qui fut au cours des derniers mois ministre du Développement économique au sein du gouvernement Monti.

Lundi, lors de sa première conférence de presse à Rome, Grillo l'a affirmé: «Nous ne donnerons notre confiance à personne, mais nous ne sommes pas hostiles à un exécutif formé de personnalités qui ne soient pas politiques.» En soufflant le chaud et le froid, Beppe Grillo cherche à discréditer la classe politique, massivement rejetée par l'opinion, de manière à entraver toute solution dans la crise de...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant