Partir dans le ventre mou de la Premier League : une bonne idée ?

le
0

C'est une véritable déferlante : André Ayew et Tabanou à Swansea, Gueye et les trois Jordan (Amavi, Ayew, Veretout) à Aston Villa, Cabaye à Crystal Palace, Payet à West Ham... Les bons, voire très bons joueurs de Ligue 1 s'envolent vers le ventre mou de la Premier League. Une tendance pas nouvelle, mais qui s'accélère. Le départ outre-Manche est-il une si bonne idée ?

Ils partent tous, les uns après les autres. C'est devenu une bien curieuse fatalité : tout bon joueur de Ligue 1 (hors PSG), qu'il soit un élément expérimenté ou une star en devenir, semble être voué à plier bagages, direction la Premier League. Normal : le championnat anglais est situé bien au-dessus de la Ligue 1 dans la hiérarchie européenne. Mais à y regarder de plus près, l'évidence s'efface devant les doutes. Dimitri Payet franchit-il un palier en passant de l'OM à West Ham ? André Ayew se donne-t-il les moyens de confirmer son talent en partant pour Swansea ? Aston Villa est-il vraiment le club proprice à l'explosion de jeunes pépites comme Amavi ou Veretout ? La vérité est implacable : le ventre mou de la Premier League est devenu la destination incontournable pour les bons joueurs de Ligue 1, d'autant que ces clubs ont les moyens d'aligner des sommes considérables pour s'offrir les valeurs sûres de notre championnat. Mais l'Angleterre semble malheureusement n'être qu'un Eldorado de façade.

Un mythe entretenu par le marketing ambiant


Pourtant, la Premier League a beaucoup à offrir à ceux qui se sont laissés séduire par ses délices... Beaucoup d'argent. C'est triste à dire, mais la motivation économique figure bien souvent au premier rang des motifs d'exil vers la Perfide Albion. Il faut dire que les chiffres donnent le vertige : le salaire moyen d'un joueur de Premier League en 2014 était de 247 000 € par mois... et ce n'est pas parti pour baisser, étant donnée la puissance financière croissante des clubs anglais, bien aidés par des droits TV records. En comparaison, la paie mensuelle d'un joueur de Ligue 1 avoisine les 100 000 €. Des salaires gigantesques pour un citoyen lambda, mais qui apparaissent faibles quand ils sont comparés à ce qui se pratique quelques encablures plus au nord...

D'autant que, contrairement aux retraites dorées proposées par les championnats exotiques du Golfe et d'ailleurs, la Premier League offre un environnement sportif cinq étoiles : partir en Angleterre, c'est se retrouver dans un pays qui vit le football à fond. Les stades sont pleins, les pelouses parfaites, les clubs sont des institutions... Mieux, la passion du ballon rond n'est pas attifée d'excès gênants, comme cela peut être le cas dans des contrées plus latines ; les supporters respectent les joueurs et les laissent relativement tranquilles, les débordements sont rares, et la ferveur est…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant