Partielle du Doubs : le FN compte sur les voix de l'UMP

le
0
Partielle du Doubs : le FN compte sur les voix de l'UMP
Partielle du Doubs : le FN compte sur les voix de l'UMP

Il espère un ralliement massif. Louis Aliot, vice-président du Front National, estime «qu'une grande majorité des électeurs de l'UMP se reportera sur la candidate FN» dimanche prochain. Dimanche soir, Sophie Montel est arrivée en tête de l'élection législative partielle dans le Doubs, devant le socialiste Frédéric Barbier, éliminant l'UMP Charles Demouge. Sans «effet Sarkozy», d'une part, il faut d'autre part «prendre ça comme un test national pour le gouvernement mais aussi une évaluation des forces sur le terrain» alors que la circonscription montbéliardaise, fief du commissaire européen Pierre Moscovici, était cataloguée à gauche.

L'UMP est divisée sur la question du front républicain, qu'elle ne tranchera officiellement que mardi après-midi en bureau politique. Et la situation profite au FN, veut croire Aliot. «On voit bien qu'il y a une division dans cette famille politique, que l'on retrouvera dans l'électorat. (...) En général, quand vous avez des deuxièmes tours PS-FN, une grosse partie des électeurs de l'UMP se reporte sur le candidat du Front National», a déclaré le n°2 du parti frontiste sur LCP.

Seul doute au programme pour le FN : une éventuelle mobilisation de ceux qui n'ont pas voté au premier tour. «Avec autant d'abstentions, ce sont les abstentionnistes qui ont les clés», a-t-il précisé, soucieux de ne pas plastronner trop vite.

VIDEO. Doubs: Ces électeurs UMP qui voteront FN dimanche

VIDEO. Marine Le Pen: Le Doubs "démontre la grande dynamique du FN"

VIDEO. Avec Sophie Montel, le FN vire en tête dans le Doubs

VIDEO. Législative partielle dans le Doubs : le FN en tête affrontera le PS au deuxième tour

Dans un communiqué, l'ancien frontiste Carl Lang, à la tête du micro Parti de la France depuis son éviction du FN, a appelé les électeurs à «faire barrage à la gauche destructrice de nos valeurs de civilisation, complice active de la colonisation ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant