Particulièrement "dovish", la banque centrale néo-zélandais pèse sur le kiwi

le
0

(AOF) - Le dollar néo-zélandais se déprécie de 0,79% à 0,7193 dollar américain pénalisé par le discours très accommodant de la banque centrale. A l'issue de sa réunion de politique monétaire, la Banque de réserve de Nouvelle-Zélande a indiqué clairement qu'une baisse du taux de change était nécessaire pour permettre un rebond durable de l'inflation. "Certains opérateurs de marché espéraient que la Banque de réserve adopte un ton plus restrictif après la hausse des anticipations d'inflation au quatrième trimestre. Nous en sommes loin", commente Commerzbank.

Dans ses perspectives à plus long terme, la banque centrale de Nouvelle-Zélande indique même que son taux directeur, de 1,75%, restera à ce niveau au moins jusqu'à début 2019.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant