Parti radical : le témoignage qui dérange Laurent Hénart

le
0
Rama Yade et Laurent Hénart.
Rama Yade et Laurent Hénart.

Nouvel épisode dans la guerre qui oppose Rama Yade à Laurent Hénart : une secrétaire du Parti radical dénonce de "graves irrégularités" dans le déroulement de l'élection à la présidence du parti. En septembre dernier, Rama Yade, candidate malheureuse, avait décidé de contester le scrutin et de demander son annulation en justice. Alors que le jugement - déjà reporté à deux reprises - devrait avoir lieu le 31 mars, l'attestation de cette employée, que Le Point a pu consulter, pourrait bien gêner la défense du président du parti valoisien.Et pour cause : Karine D. n'est pas n'importe quelle secrétaire. Place de Valois, elle était chargée depuis près de dix ans des fichiers des adhérents. Or, dans l'affaire Yade-Hénart, ce sont bien des adhésions suspectes qui sont au coeur du dossier.L'employée explique ainsi que "le flux important d'adhésions arrivées directement au siège [avant le scrutin, NDLR] n'avait pas été traité comme il aurait dû l'être". Et de préciser qu'elle se réfère, par exemple, aux "nombreuses adhésions directes issues de deux départements [Seine-Saint-Denis et Hérault] et qui ont été enregistrées malgré les contestations des présidents de ces fédérations qui souhaitaient les bloquer". La secrétaire va encore plus loin, mettant en cause sa hiérarchie. Karine D. dénonce un "dysfonctionnement organisé du processus électoral par la direction générale, de nature à empêcher la transparence et...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant