Parti pirate : des résultats encourageants

le
0
Si la jeune formation ne décrochera pas de financement public, elle obtient de meilleurs scores que Lutte ouvrière et le NPA dans la plupart des circonscriptions dans lesquelles elle se présentait.

Le Parti pirate devra encore vivre avec ses maigres moyens. La toute jeune formation politique n'a pas réussi à dépasser la barre de 1% des voix pour la moitié de ses candidats, condition sine qua non pour bénéficier du financement public des partis politiques. Sur les 101 candidats présentés par le Parti pirate, seuls 23 ont dépassé ce seuil, contre 50 exigés.

Pourtant, les résultats du Parti pirate sont loin d'être mauvais pour un parti créé il y a un peu plus d'un an et dont la plupart des candidats, peu fortunés, ont mené une «campagne à zéro euro». La formation a obtenu son meilleur score dans la 7e circonscription des Français de l'étranger avec pas moins de 2,85% des voix. Cette circonscription comprend notamment l'Allemagne, pays où le Parti pirate connaît un véritable succès.

Vient ensuite la première circonscription du Haut-Rhin, où le candidat Antoine Walter récolte 2,45% des voix. Il passe ainsi devant Lutte ouvrière (0,40%), le MoDem (1,27%) e

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant